La schizophrénie en statistiques.

 

Elle est une maladie du cerveau.

Avec 10 000 nouveaux cas chaque année en France, la schizophrénie est, parmi les maladies, la première cause de handicap des jeunes adultes.

Elle est présente partout dans le monde et est uniformément répartie.

En Europe elle tue et handicape plus que le sida.

 

Elle touche toutes les classes sociales de la société.

20% sont sensibles à la maladie.

4% sont particulièrement vulnérables.

1% entreront dans la maladie.

En France, c’est plus de 1000 suicides par an.

Elle se déclenche le plus souvent entre 15 et 25 ans.

En moyenne, elle apparaît est un peu plus tardivement -2 années environ- chez les filles.

Elle est légèrement plus prévalente chez les garçons et chez les gauchers.

 

C’est une maladie de fragilité génétique.

Taux de «malchance» familial.

  8 % - frère non-jumeau d’un patient schizophrène.

12 % - enfant ou faux jumeaux d’un parent schizophrène.

40 % - enfant avec les deux parents schizophrènes.

47 % - jumeau monozygote d’un frère schizophrène.

 

Pour près de 50% des schizophrènes, la religion est la plus importante composante dans leur vie.

L’irréalité est en nous tous, à divers niveaux, et on peut dire que nous sommes tous schizophrènes, chacun avec sa dose graduée de sensibilité au domaine de l’impalpable, aux perceptions inexpliquées.

La maladie est effective lorsque cet état débordant, de rupture, vient prendre tout l’espace de la personne, réduisant à une peau de chagrin sa vie dans la réalité.

 

 

Chacun de nous est concerné

 

ç Page précédentePage suivante è

ççExpo-Sommaire

lmlmlml

Les Journées Francophones de la Schizophrénie.

Exposition organisée par l’association Schizo ?...Oui !

Page incorporée le vendredi 15 janvier 2010