Les Hallucinations.

Elles sont vécus plus vraies que la réalité, car intégrés à son « moi ».

 

è Les hallucinations psychiques.

- Hallucinations auditives.

- Hallucinations visuelles.

- Hallucinations olfactives (odeurs) et gustatives (goût).

- Hallucinations tactiles (toucher) et cénesthésiques (qui concernent les sensations corporelles internes).

- Hallucinations psychiques (intériorisées).

Les plus courantes sont les auditives et les visuelles.

 

Quelques maladies psychiques sont productives d’hallucinations :

la schizophrénie, l’épilepsie, l’hystérie.

 

è Les rêves et cauchemars vécus lors du sommeil paradoxal (Informations en transit dans les zones du cerveau).

 

è Usages plantes et champignons hallucinogènes.

Dont les drogues utilisés lors des rites religieux.

- Les hébreux en usaient du temps de Moïse.

- Les chamanes - bouddhistes et hindouistes -  avec la Datura.

- Les chamanes amazoniens, l’Ayahuasca est nommée chair des dieux »

- Aussi l’Iboga et bien d’autres drogues sont utilisées.

Ces drogues sont présentées comme des plantes sacrées mystiques permettant d’entrer en communication avec l’au-delà !!! Nommées « enthéogène», substance qui engendre (« -gen ») Dieu ou l'Esprit (« -theo ») à l'intérieur de soi (« -en »).

 

è Les drogues dites «douces» particulièrement chez les jeunes.

 

è Les états psychiques limites dépassés :

- Etat de mort imminente (NDE).

- Pseudo-communications avec un proche décédé.

- Châtiments corporels dont la flagellation.

- Jeûne, manque de sommeil, fatigue permanente.

- Chaleur et soif (mirage).

- Prière intense, méditation, yoga mental...

 

è Le thème des Extra-terrestres est aussi sources d’hallucinations.

 

Dans tous les cas de figures, il semble que le « dérèglement » provient de l’activation excessive du neurotransmetteur qu’est la dopamine ; ce qui peut être confirmé par visualisation cérébrale au scanner.

 

ç Page précédentePage suivante è

ççExpo-Sommaire

lmlmlml

Les Journées Francophones de la Schizophrénie.

Exposition organisée par l’association Schizo ?...Oui !

Page incorporée le vendredi 15 janvier 2010