Le Risque Suicidaire.

Soyez attentif, le suicide n’est pas un vain mot.

Le patient atteint de schizophrénie souffre psychiquement, le plus souvent jusqu’à l’insupportable.

En France, chaque année, 1000 schizophrènes mettent fin à leurs jours.

 

Prévention.

Les signes avant coureurs.

Lorsque l’on considère que le malade devient dangereux pour lui-même, sa famille ou la société, il est impératif de s’alarmer en contactant les urgences psychiatriques.

 

Statistiques.

Chez les schizophrènes masculins dont la maladie a débuté à l'adolescence, 21.5% soit plus d'un sur cinq se suicident.

10 à 13% se suicident et environ 20 à 40% font des tentatives de suicide.

Deux tiers de ces suicides ont lieu durant les six premières années d'évolution de la maladie, ce qui fait de cette période celle où le risque est le plus grand.

 

Facteurs de risque.

·         Sévérité de la maladie.

·         Maladie évoluant depuis moins de six ans.

·         Hospitalisation récente.

·         Forme clinique marquée par un délire paranoïde au premier plan.

·         Difficultés dans la vie de groupe et isolement social.

·         Antécédents d'épisodes dépressifs, de tentatives de suicide, d'usage de drogues.

·         Sexe masculin.

·         Age inférieur à 30 ans.

·         Célibat.

·         Absence d'emploi ou d'activité.

·         Quotient intellectuel élevé et espoirs importants de réussite scolaire et professionnelle avant le début de la maladie.

 

Vous trouverez des plaquettes informatives soit dans les Centres Médico-Psychologiques

Soit auprès des médecins psychiatres.

 

ç Page précédentePage suivante è

ççExpo-Sommaire

lmlmlml

Les Journées Francophones de la Schizophrénie.

Exposition organisée par l’association Schizo ?...Oui !

Page incorporée le vendredi 15 janvier 2010