Sectes.

Nos enfants fragilisés, en recherche d’un absolu, sont des cibles privilégiées des groupes sectaires.

 

* Un de ces trois thèmes se retrouve, en général, dans tous les mouvements:

- La présence d´un messie. Il a vu ou parlé à Dieu. Quand il ne vient pas d´une autre planète.

- L’annonce de l´Apocalypse. Elle renforce la cohésion du groupe, composé des «cathares», les purs, seuls rescapés du cataclysme, et implique tout naturellement l´abandon des biens matériels.

- Toutes les idées liées au «nouvel âge»

 

* Cela ne suffit pas pour établir la fiche signalétique d’une secte.

Manque l´indispensable :

- Une bonne dose de paranoïa.

- Elle se doit d´être opprimée - ne serait-ce qu´un peu - par un monde extérieur qui ne la comprend pas.

Cela resserre encore les liens autour du maître et justifie, au nom de la cause, les actes de violence.

C’est, alors, le totalitarisme au quotidien.

 

* Comment les sectes procèdent pour les convaincre d´adhérer, et pour les maintenir dans le groupe.

Une «déformation» en plusieurs étapes :

- Séduire en proposant des réponses à ses interrogations sur la vie.

- Sur-valoriser ses capacités de futur adepte.

- Conseiller une hygiène de vie l’affaiblissant psychiquement.

- Anesthésier son esprit critique.

- Dépersonnaliser pour le mettre dans une pensée uniformisée.

- Renforcer son adhésion au groupe.

- Désintéresser de toutes vies sociales et culturelles.

- Favoriser les ruptures affectives.

- Créer progressivement un état de dépendance à son insu.

- Rendre son retour impossible dans une société qu´il ne reconnaît plus.

 

 

On entre dans une secte et on y reste.

C’est tout le savoir faire de la manipulation mentale.

 

Association de Défense de la Famille et de l'Individu : www.unadfi.com

 

ç Page précédentePage suivante è

ççExpo-Sommaire

lmlmlml

Les Journées Francophones de la Schizophrénie.

Exposition organisée par l’association Schizo ?...Oui !

Page incorporée le vendredi 15 janvier 2010