Si vous avez un ami schizophrène, ne l’enfoncez pas.

 

La fatigue, le stress et l’alcool lui sont néfastes.

Le cannabis est pour lui un poison qui va le rendre malade soit immédiatement, soit dans les trente jours qui suivent la prise. Les drogues suppriment l’effet stabilisant du traitement indispensable à son équilibre psychique.

Le tenter est pire qu’une non assistance en danger.

Le tenter est criminel.

Un schizophrène sans traitement ou sous l’effet de la drogue (dure 30 jours après la consommation) peut devenir dangereux pour lui même et pour les autres.

Votre copain peut mener, avec un peu de patience, sa vie.

Celle ci doit être calme pour lui éviter des rechutes.

C’est lui, ce copain, cet ami qui va se retrouver hospitalisé après avoir vécu l´enfer.

Alors, prenez vos responsabilités.

Un ami, on l’aide à s’en sortir ; on ne lui appuie pas sur la tête.

 

lmlmlml

 

La lutte contre le tabac nuit aux schizophrènes

Une maladie pas comme les autres, à tous points de vue.

Etude canadienne.

L´interdiction de fumer a fait baisser de 15% les visites des schizophrènes aux urgences psychiatriques.

Cette interdiction les décourage en phase de crise car la nicotine a un effet d´automédication sur le cerveau ; la perspective de ne pas pouvoir fumer les angoisses terriblement.

C´est un désavantage pour les malades psychiques car la non prise en charge médicale les conduit inévitablement vers un état dégradé, au point qu´ils soient hospitalisés trop tardivement, de force, par ordre d´un tribunal et contre leur gré.

 

ç Page précédentePage suivante è

ççExpo-Sommaire

lmlmlml

Les Journées Francophones de la Schizophrénie.

Exposition organisée par l’association Schizo ?...Oui !

Page incorporée le vendredi 15 janvier 2010