Secte Brahma Kumaris.

Par John Allen, (R-U) - Ex membre de Brahma Kumaris,

Administrateur principal d'un site web de soutien : http://www.brahmakumaris.info

 

Source : http://griess.st1.at/gsk/fecris/pisa/Allen_FR.htm

 

Ce que les Brahma Kumaris ne veulent pas que l’Organisation des Nations Unis sache; la manière dont l'armée Shiv Shakti cherche à conquérir le monde, 32 pieds à la fois  (avec une attention  particulière au vocabulaire utilisé)

 

Je suis l'administrateur principal d'un site Web de soutien et de documentation sur le mouvement Brahma Kumaris. Je suis, à vrai dire, un ex-membre depuis le début des années 80. Je faisais partie de la seconde génération des Brahma Kumaris. Nos enseignants étaient des occidentaux qui avaient à l'origine été formés par des Indiens, mais nous continuions à recevoir l'enseignement à la manière indienne traditionnelle. J'ai quelque peu étudié le yoga, le Vedanta etc.,  si bien que j'en connais probablement un peu plus sur la religion indienne qu'un débutant. Les Brahma Kumaris ont trouvé le moyen d'évoluer juste assez bas pour échapper aux radars des observateurs des Nouveaux Mouvements Religieux (NMR), ou des sectes si vous préférez.

 

Je souhaite vous lire la lettre d'un enfant, et honnêtement, deux des éléments de ce discours sont très émotionnels.  Il s'agit en fait d'une lettre privée, envoyée à quelqu'un d'autre, et on nous a donné la permission de la lire. Elle n'est  pas artificielle, elle n'a pas été écrite à dessein, et j'espère qu'elle permettra de vous démontrer pourquoi les Brahma Kumaris devraient susciter votre intérêt aujourd'hui.

 

La projection de mon site Web sera sans concession. Je souhaite vous en donner une vue d'ensemble. Vous ne serez pas en mesure de suivre les diapositives au fur et à mesure de leur apparition, mais j'espère qu'elles vous donneront une idée de ce qui se passe sur notre site. Je pense que nous pouvons en outre proposer un exemple utilisable par d'autres groupes dans l'étude des NMR.

 

"Cette lettre ne parle pas de la philosophie des BK mais plutôt de leurs valeurs. Savoir si le cycle est de 5 000 ans n'a guère de sens, mais vu la manière dont on m'a appris ce que je devais ressentir et comment comprendre mes inquiétudes, nul doute que les deux choses soient liées. Mes observations et interrogations sur les Brahma Kumaris se sont accumulées pendant ces dernières années, et si personne parmi vous ne s'est aperçu de mes sentiments en dépit du grand nombre d'années que je vous ai connus, eh bien, qu'est-ce que cela nous apprend sur l'organisation? Comment une organisation peut-elle prétendre être votre famille alors qu'elle ne sait rien de vous? Pendant une vingtaine d'années, j'étais incapable de parler à mon propre père parce qu'il était quelqu'un qui avait besoin d'être servi et sauvé. Avec de la chance, il aurait peut-être eu un ticket pour le paradis simplement pour m'avoir connu, pour nous avoir connus" (sa mère était membre, son père pas, ses parents étaient divorcés. Les Brahma Kumaris traînent un passif long de 70 ans pour ce qui est de la désunion des familles) "imagine-toi essayer de papoter avec ton père comme enfant, sachant qu'il était une sorte de "Shudra". (Shudra est le mot que les Brahma Kumaris utilisent pour désigner ceux qui ne sont pas des Brahma Kumaris, il vient d'un mot indien qui veut dire intouchable. Pour les Brahma Kumaris tout être humain autre qu'eux est intouchable. Le mot est employé avec le même genre d'effet que le mot nègre pourrait avoir dans la société en général.)

 

"Et lorsque je regarde en arrière maintenant et que vois que j'avais un père alors que dans ma tête je n'en avais pas, combien ai-je perdu? Lorsque mes parents ont divorcé à cause du Raja Yoga, qu'est-ce que les anciens ont fait pour moi? M'ont ils serré dans leurs bras lorsque je pleurais? On m'a donné une pomme, peut-être, quoi que je suis sûr que j'aurais préféré qu'on me rende mes parents. En tant qu'enfant BK, j'étais brutalisé à l'école et j'avais le sentiment d'être incapable de faire face aux autres et de me confronter à eux. Tout ce que je savais faire était de pleurer, et ma mère était obligée d'intervenir. J'étais incapable de me socialiser avec les autres. J'étais très seul à cause de ça. Je n'avais pas d'ami proche et quand  j'ai parlé de la fin du monde aux autres élèves, j'ai été ridiculisé pendant des années. L'enfance en général était très compliquée pour moi. Je pense que c'est le cas pour beaucoup d'enfants Brahama Kumaris. A un certain niveau on m'a confisqué mon enfance. On m'a dit: "tu es une vielle âme", né à 84 ans. Les gens pensaient qu'à 12 ans j'étais comme une personne âgée, et que la responsabilité du monde reposait sur mes épaules. Sans parler du fait d'être le sauveur de mon propre père. C'était injuste de donner un tel complexe de supériorité et un tel fardeau aux enfants, et continuer à les traiter en enfants. Remarquez qu'on ne nous permettait pas non plus de grandir. Ma soeur par exemple était toujours "l'ange" jusqu'à ce qu'elle devienne adolescente et qu'elle ne trouve plus grâce aux yeux des autres. Comment aurait-elle pu s'aimer elle-même en se voyant transformée d'un ange parfait en une adolescente ayant ses règles et la figure pleine d'acné?"

 

Vous ne le savez peut-être pas, mais les BK pensent réellement qu'ils deviennent des anges. Ils pensent que toutes les statues, toutes les peintures de la Renaissance qui figurent des anges sont des représentations d'eux-mêmes. Qu'à travers leur pratique ils vont devenir des anges de lumière, sauvant le monde. Je n'emploie pas ces mots comme des métaphores; ils y croient réellement.

"Puisque tous les autres se souviennent uniquement du petit ange qu'elle avait été, comment diable pouvais-je interpréter la puberté? Le début des énergies sexuelles ne pouvaient guère inspirer que déni et haine de soi ; quel conseil les soeurs pouvaient-elles me donner alors?"

Les BK sont dirigés par une poignée de vierges ratatinées, toutes originaires  de la même communauté du sud du Pakistan, une société très répressive pour les hommes comme pour les femmes.

 

"Quel que soit le conseil qui me fut donné par les anciens, il avait comme conséquence de me faire sentir plus mal encore. A qui aurai-je pu me confier? Ni à mes propres parents ni à mes amis BK, c'était trop honteux, et comment s'amuser? Je m'amusais seulement lorsque moi et les autres nous faisions des bêtises; à part ça ce n'était certainement pas approuvé. Il y avait cependant certains jours où l'on pouvait danser en cercle, de la manière angélique qui est prescrite, alors que la façon ordinaire de jouer ne l'est pas. Les arts étaient toujours pris de haut. C'était peut-être dû à la culture indienne. Et puis il y avait la destruction..."

 

"La destruction" est le terme employé en interne par les  Brahma Kumaris pour signifier la fin du monde; toutes les choses horribles dont nous avons entendu parler ce matin s'appliquent également aux  Brahma Kumaris. Ils utilisent ce mot avec un « D » majuscule, et je m'en servirai pendant ma conférence. Il s'agit d'une destruction totale, l'anéantissement de 6 milliards de personnes afin de nettoyer le monde pour que les quelques 900.000 personnes qu'ils représentent puissent vivre dans un paradis sur terre.  Cela est censé se produire vers 2036, encore que la date initiale ait déjà été dépassée de 70 ans.

 

 "La destruction a joué un grand rôle dans mon éducation et ne m'a fait que du mal. Je ne ressens rien, hormis impuissance, crainte, panique, culpabilité et douleur. Je n'étais jamais supposé d'être capable de faire quoi que ce soit de sensé de ma vie, tout allait bientôt être fini. J'aurais dû rester tout seul à faire de la méditation jusqu'à ce que je devienne parfait, tout en supposant que je vivais aussi dans le monde. Qu'est-ce que j'étais supposé faire? Jusqu'à quel point de confusion peut-on amener un enfant? Si on doit être détruit, autan profiter un peu du monde et prendre du bon temps. Etudier ne vaut pas la peine, comme on me l'a souvent dit, pourquoi aller à l'université ou se perfectionner? Je n'ai jamais connu les droits de l'homme les plus basiques, même pas pour en être privé. Regardons de plus près: le droit de manger, boire, dormir, ressentir, forniquer, déféquer,  parler librement, choisir ses amis, avoir une famille, je ne pouvais rien faire de tout cela sans me sentir coupable, sans me  sentir mal. J'étais même obligé de rester constipé jusqu'à ce que je trouve une douche, car les BK sont obligés de se laver et de changer tous leurs vêtements après avoir déféqué. Est-ce que quelqu'un parmi vous saviez cela sur moi? J'en doute. Les émotions ne devaient pas être dévoilées, car cela aurait gâché la paix et l'harmonie. Les  Brahma Kumaris sont une organisation tellement paisible, humble et bienveillante, mais c'est purement superficiel. Grattez la surface et appuyez sur les bons boutons et ils se mettent autant en colère que n'importe qui. Et même plus car ça les rend paranoïaques. La seule chose qui cloche c'est l'hypocrisie et le fait que les BK donnent aux mots un sens extrême.

 

Les  Brahma Kumaris sont une fondation charitable. Les fondations charitables donnent des choses à des personnes plus mal loties. Faut-il acquérir une telle énormité de moyens et de propriétés pour rendre des services spirituels? Ils collectent de l'argent et font don de leur vertu et de voeux pieux.

Parlons de sexe maintenant. Au fait, pourquoi a-t-il toujours été si difficile d'en parler, est-ce que cela vous donne l'envie de rentrer sous terre, comme c'était mon cas pendant tant d'années? Je ne pouvais pas parler à l'extérieur de tous mes efforts pour  vaincre la luxure,  mais dans mon for intérieur, j'espérais que personne ne verrait jamais mes sentiments véritables. Selon moi, la plupart des problèmes dans les BK viennent de désirs sexuels non résolus, qui se manifestent par exemple sous formes de perversion, luttes de pouvoir et des adultes qui flirtent comme des enfants de 12 ans. Ma soeur, ainsi que son ami, ont été abusés sexuellement dans leur enfance par diverses personnes à Madiban et Delhi. Madiban est l'endroit où les dieux s'incarnent, si vous ne le saviez pas. Dehli est le centre numéro un après Madiban. Ils représentent le centre n° un et le centre n° deux des  Brahma Kumaris. Ces incidents se sont produit avec différentes personnes, ce qui suggère qu'il y a un réseau pédophile à l'intérieur. D'accord, nous savons que des choses arrivent dans la vie, mais nous sommes plus affectés par la réaction  des dirigeants. Leur réaction était de ne rien faire. Les personnes qui avaient perpétré l'abus sexuel ont été maintenues dans leur position pendant des années.  L'enfant était fautive, c'était son karma d'être abusée sexuellement, manifestement elle avait été abusée sexuellement dans sa vie antérieure, et comme cela était arrivé à Madiban, qui est une bonne ville, c'était en réalité une bonne chose pour elle car elle avait ainsi pu alléger son karma passé. Ils ont ensuite nié publiquement que cela s'était produit, en rejetant la faute sur un chauffeur de taxi. Elle voyageait seule avec des amis à l'époque."

 

Lorsqu'un de nos quatre membres s'est battu pour établir un programme de protection de l'enfance à l'intérieur des BK, il lui a fallu lutter pendant cinq années avant qu'ils admettent la possibilité de mettre par écrit quelque chose qui ressemblait à de la protection de l'enfance. C'est malheureusement un aspect typique de leur modus operandi. "Ma mère était impuissante à faire quoi que ce soit. Ne pas regarder de trop près, ne pas écouter toutes ces histoires, sous peine de voir le rêve fragile voler en éclats.  Le pire de tout est que les seniors étaient conscients d'un bout à l'autre de ces travestissements de la vérité, trop communs dans l'organisation, et qu'ils n'ont rien fait d'autre que d'essayer de le cacher.  Je pense avoir fini par avoir une double personnalité. Tout ce que j'ai appris des BK c'est de refouler les choses pour garder une surface lisse".

 

"Ce que les  Brahma Kumaris ne veulent pas que l’ONU sache"... ceci est une affirmation délibérément provocatrice, et je dois admettre que pour cette présentation, j'ai choisi d'adopter un ton populiste. Je suis capable de produire un exposé académique, et nous  avons beaucoup des publications universitaires. Nous avons constitué une bibliographie non exhaustive de toutes les publications sur les  Brahma Kumaris. Comme déjà dit, je suis un des quatre modérateurs et administrateurs d'un site Web http://www.brahmakumaris.info. Nous sommes principalement des ex-membres; il y a aussi quelques personnes encore dans le groupe qui s'inquiètent, des membres de groupes dissidents et des amis et parents de membres. Ils viennent sur le site pour être aidés, s'entre aider et rire ensemble, et nous nous consacrons à dévoiler le vrai visage des  Brahma Kumaris car ceux-ci ont réussi à tromper les universitaires, les médias, le monde politique et la presse pour se hisser à une position très élevée dans la société.

 

Ceci est le site  Web en question[1]. Je souhaite vraiment montrer ceci, non seulement en ce qui concerne les  Brahma Kumaris mais aussi pour montrer comment des groupes similaires au nôtre s'y prennent avec les NMR. A mes débuts, j'étais très étonné de constater que pour chaque NMR la dynamique était similaire. Vous aviez les adeptes, les ex-adeptes et les anti-sectes et un tas de sociologues et de journalistes qui gagnaient leur vie avec ça. S'agissant de Saï Baba, des Moonistes, de la Scientologie et que sais-je encore, la dynamique était presque la même partout. Nous avons entrepris de réaliser  quelque chose de différent, et nous avons créé un forum ouvert, indépendant et oecuménique pour que toutes les parties de cette société dysfonctionelle puissent se retrouver : les  Brahma Kumaris, les ex BKs, les gens en général qui avaient été affectés par eux, afin de discuter ensemble véritablement. Nous avons également sur notre site le tout premier sondage d'opinion publique qui permet de voter au sujet des  Brahma Kumaris.

 

En regardant les forums actuellement en ligne, on constate qu'il existe un espace commun, un espace ex-BK et un autre de Pbk (un groupe réformateur BK peu connu). Nous avons délibérément voulu éviter d'en faire un site anti-BK, car  ceux-ci n'en demandent pas mieux : les  Brahma Kumaris ont des prophéties qui se réalisent d'elles-mêmes disant qu'à l'approche de la fin du monde, il y aura des groupes anti-BK, si bien que j'ai fait tout en mon pouvoir pour l'éviter.

Ceci est un forum standard où les individus sont libres de participer. Nous avons des règles qui visent surtout à nous protéger légalement, mais en gros ils ont le droit de faire ce qui leur plaît. Ils s'en occupent eux-mêmes et c'est autosuffisant.

 

Ceci vient de l'Espace chat des ex-BK xBKChat.com qui est l'endroit où j'ai moi-même trouvé de l'aide au début. C'était le premier site Web, et c'était un site Internet incroyablement bien caché destiné aux ex membres des  Brahma Kumaris. Le site fut fermé par les  Brahma Kumaris après un accord confidentiel signé sous la menace de poursuites judiciaires. Nous avons, pour tout dire, réussi à sauver la plupart des informations contenues sur le site, car  celui-ci contenait des pensées extrêmement importantes au sujet des  Brahma Kumaris et les NMR, et nous avons actuellement des archives qui contiennent ce matériel. Le site a été fermé, et exactement au même moment nous sommes entrés en action, et les BK le regrettent probablement profondément.

 

Pour revenir à la partie principale de notre site : tout en haut, il y a une série de « flags » et de liens qui donnent accès aux différentes parties du site; nous avons un portail d'entrée, un forum et une nouvelle section qui fonctionne essentiellement comme un blog. Puis nous avons les espaces vraiment spécialisés pour les nouveaux venus, les politiciens, les universitaires, les VIP, toute sorte de gens que les  Brahma Kumaris souhaitent toucher en priorité. Tout cela leur explique qui sont réellement les  Brahma Kumaris.

 

La première chose que je souhaite faire ressortir ici, c'est que les  Brahma Kumaris sont très engagés dans diverses croyances d'ordre psychique. Ils s'appellent eux-mêmes une organisation spirituelle, une "Université Spirituelle". Il n'y a aucune université, plutôt "un jardin d'enfants" pour citer l'universitaire Lawrence Babb[2]. Ce qu'ils font en réalité, c'est de la médiumnité et du channelling. C'est un problème sur lequel il est difficile de débattre, car je suis sûr que vous êtes divisés face à ce sujet tout comme les universitaires. Les BK  sont impliqués avec des "revenants" et c'est avant tout à cela que je réagis. Que l'on pense qu'il s'agisse de fantômes ou de l'inconscient collectif ou  quoi que ce soit d'autre, nous les appellerons simplement "revenants" car c'est cela qu'ils pensent qu'ils sont. Sur la droite de l'écran, vous pouvez voir Dieu parler au travers d'une des Soeurs Aînées, et en disant cela, je n'entend pas une incarnation de Dieu, des vibrations de Dieu, une inspiration de Dieu. Je veux dire que cette petite "bulle de lumière" qui s'appelle dieu entre dans sa tête, prend le contrôle de son corps et le fait se déplacer et rencontrer les  Brahma Kumaris. C'est sans nul doute leur croyance. Nous allons bien sûr devoir attendre pour découvrir si c'est vrai ou non. C'est inhabituel que les êtres du domaine du channelling prétendent être Dieu ; je pense que cela ne s'est produit que deux ou trois fois. Il y a de tout, des extraterrestres, des gens venus d'Atlantis, Napoléon, mais revendiquer qu'on est Dieu représente quelque chose de tout à fait unique.

 

La destruction, la fin du monde, c'est pour de vrai. Pour les  Brahma Kumaris, la fin du monde n'est pas seulement un concept; ils sont dans un état d'incantation permanent à propos de la fin : la fin, la fin, celle qui s'est toujours profilée pour dans deux ou trois ans, ou quatre ou cinq ans.

 

Les dates qui apparaissent en haut de la page  Web: je faisais partie de l'organisation dans les années 80, mais je n'ai découvert les dates qu'au bout de vingt ans. Les  Brahma Kumaris disent: "Ah mais, Dieu ne nous a jamais donné de date définitive", mais nous avons découvert qu'en réalité il y en a eu toute une série, ils les ont seulement gommées de leur historique.

 

Voilà donc les entrées permanentes de notre site  web. Ce que nous avons ensuite de plus important est Wikipedia. C'est l'encyclopédie qui permet de déchiffrer le langage des  Brahma Kumaris. Les gens tombent dans le piège, bernés par l'illusion que les BK sont des hindous. Les  Brahma Kumaris n'ont absolument rien à voir avec l'hindouisme. Ils utilisent leur langage, adoptent leurs métaphores, mais avec un sens totalement différent, ce que les universitaires n'ont pas compris. Ils s'imaginent que les BK sont des hindous. Nous avons démontré qu'à la base vous pouvez entrer n'importe lequel des mot idiots qu'ils utilisent dans un moteur de recherche, et il fera apparaître une page illustrée. Nous avons créé des manuels d'instruction pour que le public puisse savoir, avant d'assister à une de leurs présentations de promotion, ce que les  Brahma Kumaris racontent. Nous avons aussi publié  un lot de messages de channelling : des divagations longues de 5 ou 6 pages où Dieu s'exprime au travers de divers médiums; ces messages sont gardés totalement secrets et personne n'a la permission d'en prendre connaissance avant d'être parfaitement prêt. Quant à nous, nous les présentons directement au public car en définitive, si vous envisagez de vous engager à vie, vous devriez savoir par avance ce que vous faites, et ne pas le découvrir seulement une fois que le syndrome de Stockholm s'est emparé de vous en vous séparant de votre famille.

 

Le Shakar Murli[3] : il s'agit d'un de leurs premiers messages de channelling; nous en avons plein sur le site. Celui-ci montre un des bienfaits du  système informatique Wikipedia, qui est un système libre à source ouverte et utilisable par n'importe qui, car il a l'avantage de fournir une page arrière qui permet de voir "qui a écrit quoi" et "qui a changé quoi". Lorsque nous regardons un article, nous pouvons voir "qui a édité quoi", puis si nous le voulons, nous pouvons voir ici la différence entre les textes édités et la théorie. Ainsi, nous pouvons en fait contrôler jusqu'à quel point ils réécrivent et modifient leurs messages venus de Dieu.  Il y en avait pour cinq années de messages dans les années 60, et ils disent que ce sont les seuls messages que Dieu leur avait donnés jusque là, et bien entendu, ils les triturent et les modifient à leur convenance à mesure que les prédictions s'avèrent erronées.   Cela n'a pas été porté à l'attention du public en général.  Si bien que nous pouvons voir côte à côte les changements qu'ils ont opérés. Nous avons une section étendue qui peut être téléchargée, de 1,5 Go actuellement. Les gens peuvent accéder à diverses sections. Les Murlis peuvent être téléchargés, ici aussi. Au fait les  Brahma Kumaris ne permettent même pas à leurs propres adeptes d'accéder à ces messages, il est interdit de les sortir des centres, et on ne permet de les lire que dans des endroits spécifiques. Nous avons actuellement des BK qui nous envoient des emails, ils souhaitent absolument obtenir ces messages parce qu'ils sont épris de cet être spirituel qui est Dieu. Nous accumulons toutes les études académiques qui ont été faites sur les  Brahma Kumaris afin que tout un chacun puisse y accéder directement. C'est en partie la retombée de la guerre que nous avons eue avec eux sur Wikipedia. Nous nous penchons bien sûr également sur leur finances, car en fin de course, que devient l'argent?

 

L'article de Wikipedia: pour savoir vraiment de quoi sont faits les  Brahma Kumaris, cherchez à la fin les pages de discussion, du comité d'arbitrage et des modérateurs. Nous avons eu une guerre avec les BK pendant deux ans pour pouvoir présenter la vérité et non une version publicitaire de leurs activités ; même maintenant, le résultat est modeste, proche  des textes académiques. Le texte n'est pas polémique, il n'y a rien de péjoratif. J'ai essayé de faire de mon mieux, mais vous n'imaginez pas la déviance, la manipulation, les mensonges, - je ne saurais exprimer tout ce que j'ai affronté avec ces gens, rien que pour obtenir quelque chose de juste et d'honnête.  A la fin de l'article il y a bon nombre de références quant à cette lutte qui a été d'autant plus longue que nous étions obligés de nous battre pour ainsi dire sur chaque mot. Si bien que c'est notre page  Web!

 

Quelle fut alors la réponse du BKWSU ? La même semaine où  ils ont envoyé une lettre aux Nations Unis pour leur dire comment l'O.N.U. et les dirigeants du monde devraient se comporter, écouter les critiques et adopter les points de vue de gens ordinaires, il ont entamé une action en justice pour nous faire fermer le site, et j'ai rejoint les rangs de gens poursuivis en justice par une secte, puis heureusement, le club encore plus réduit de ceux qui ont gagné. Ils ont essayé de nous faire mordre la poussière. Cela a coûté horriblement cher  et a été très douloureux, mentalement et émotionnellement. Le niveau de déviance qu'ils ont pu atteindre, je ne m'y serais jamais attendu!

 

Trahisons: ils ont un réseau international d'espions. Des gens, des ex Kumaris, parlent des  Brahma Kumaris en termes de "mafia", et ce n'est pas de l'hystérie. Le "modèle commercial" le plus proche des  Brahma Kumaris est la mafia. Ils possèdent une série de façades honorables, apparemment respectables, légales même, mais par dessous c'est un autre manège, un manège international, comme certains conférenciers l'ont fait remarquer aujourd'hui.

 

A vrai dire ceci constitue un appel. Vous avez vu notre site  web. Vous voyez le concept sur lequel il est basé. La plupart des groupes d'ex-adeptes de sectes se retrouvent avec un profil "anti-secte", et en cela je pense qu'ils se font du tort. Ils se retrouvent prisonniers des polémiques, enfermés dans la dialectique hégélienne de lutte entre deux camps. Notre site  Web est fait de morceaux épars de systèmes d'informatique en libre accès. L'apparence est bonne, mais derrière, nous avons été obligés d'ajuster tous ces morceaux entre eux car il n'existait rien d'accessible. Le site a mis les  Brahma Kumaris à nu, et les aide en fait à s'améliorer ; ce que nous essayons de faire, ce que nous faisons, est de jouer directement un rôle de groupe de pression auprès d'eux pour qu'ils assument leurs responsabilités  et qu'ils mettent sur pied des programmes de réforme. Nous ne sommes pas des anti-, nous ne les attaquons pas. Je pense que ceci devrait servir d'exemple pour d'autres groupes. Au fait, je pense qu'il devrait exister une base informatique internationale pour tous les groupes qui utilisent ce modèle : dans une large mesure parce que les gens concernés contribuent eux-mêmes au travail. Vous n'êtes pas obligé de travailler. Vous ouvrez le forum et vous laissez venir. Il existe, dans le monde de l'Internet, des opérations  commerciales  qui mettent en oeuvre ce que nous appellerions du "travail social en réseaux" c'est un exemple parmi d'autres où toutes les parties peuvent fonctionner et travailler ensemble. Le nôtre pourrait être amélioré. J'aimerais juste lancer un appel à quelqu'un parmi les universitaires pour qu'ils en parlent à un développeur de systèmes informatiques dans le domaine des sources ouvertes : un système qui puisse offrir gratuitement des programmes permettant de travailler sur un modèle comme celui-là, et qui puisse s'appliquer à tous les NMR.

 

Le  Brahma Kumaris World Spiritual University (Université Spirituelle Mondiale des  Brahma Kumaris), c'est le nom qu'ils se donnent. "Le BKWSU est une organisation non gouvernementale affiliée aux Nations Unis,  qui oeuvre pour la paix mondiale par la transformation personnelle ". Les  Brahma Kumaris adorent les Nations Unies. Si je pouvais émettre un souhait, ce serait de les en séparer. En faisant une recherche sur Google, on découvre qu'il y a quelque chose comme 77.000 pages qui connectent les  Brahma Kumaris à l'ONU. En réalité, ils ont été punis par les Nations Unies pour avoir utilisé cette connexion en exagérant son importance. Ils l'ont utilisée sans vergogne pour valider leurs enseignements, alors que les Nations Unies n'ont aucunement connaissance de tels enseignements. Jetez un oeil sur le site  Web international de BKWSU : très onctueux, très vendeur. Les  Brahma Kumaris ont investi une quantité énorme d'argent, d'énergie et de temps pour devenir quelque chose aux Nations Unies, le quelque chose se résumant en réalité à une table et une chaise. Ils ont un  Brahma Kumaris dévoué sur le site  Web des Nations Unies. Maintenant, le but des Nations Unies en s'associant avec tel ou tel groupe est de le voir faire ce que les Nations Unies désirent qu'il fasse, et je m'imagine que nous avons tous une idée approximative de ce que sont les Nations Unies. Nous présumons que les Nations Unies tentent de rapprocher les pays et les peuples. Alors citons ce texte du propre site  Web des  Brahma Kumaris : "Pendant les années tendues qui ont précédé la Deuxième guerre mondiale, un groupe d'hommes et de femmes spirituels se sont réunis en Orient, tous unis par leur dévouement au bien-être de l'humanité. Alors que les pères fondateurs des Nations Unies formulaient le schéma directeur pour la sécurité et la paix dans le monde, les membres fondateurs des  Brahma Kumaris recherchaient les  valeurs humaines primordiales qu'ils considéraient comme indispensable pour restaurer l'homme dans sa valeur et sa dignité". C'est tout à fait le genre merveilleux de bourrage de crâne dont ils sont capables. J'ai eu la chance de trouver au British Library ce qu'ils ont réellement dit à l'époque. C'est une découverte récente; aucun universitaire n'en a eu connaissance jusqu'à présent. En 1942, en plein milieu de la Deuxième Guerre Mondiale, les  Brahma Kumaris ont écrit aux maréchaux militaires du monde pour leur demander "de suspendre les lois civiles pour permettre l'instauration d'une loi des maréchaux et pratiquer la tactique de la terre brûlée". Donc, en 1942, ils écrivaient à des gens comme le Vice-roi des Indes, Gandhi, à des Rois et des Princesses, et voilà le genre de message qu'ils envoyaient, leur demandant en gros de détruire le monde...  En réalité, ils pensent qu'ils sont en train de détruire le monde, ils pensent que la Deuxième Guerre Mondiale était une manifestation de leur rituel de purification du monde et bien entendu, ils vont recevoir le monde en héritage. Typiquement, selon leurs prédiction, le Gouvernement Indien passera bientôt le pouvoir aux  Brahma Kumaris et le monde entier les reconnaîtra comme étant le propre instrument de Dieu et que Dieu est venu sur terre.

 

Le désert de Thar, un vaste désert autour de leur quartier général, à la frontière avec le Pakistan, est supposé se remplir de millions de personnes, des gens venus pour leur vouer un culte. Ces gens - leurs dévots (le terme qu'ils utilisent en réalité est "baggot", qui est un mot méprisant). Ils n’'utiliseraient pas ce mot pour décrire un autre  Brahma Kumaris parce qu'ils sont des Brahmans, des éclairés, des êtres réalisés, purs, tandis que vous, vous êtes impurs, non réalisés, non éclairés... tous tant que vous êtes, quelle que soit votre religion... ils sont la seule religion vraie.

 

Alors, quelle est réellement la croyance des  Brahma Kumaris derrière cette sorte de "Paix et lumière" type New Age? La destruction! La mort annoncée de 9 milliards d'impurs intouchables pour faire place à un Age d'Or, d'un paradis sur terre pour leurs 900.000 adeptes dévoués. 

 

J'aimerais que les gens fassent une distinction entre les dirigeants des  Brahma Kumaris et leurs adeptes. Ils prétendent ne former qu'un, mais ce n'est pas vrai. A l'intérieur du mouvement, il existe une petite secte resserrée de personnalités, et pour moi ce sont ceux-là, les  Brahma Kumaris. Nous essayons actuellement de savoir qui ils sont. Ils pensent avoir commencé la destruction, et qu'ils vont l'achever grâce à leur Pouvoir Yogique. Comme récompense ils auront les meilleures places, ce qui signifie qu'ils seront les déités du monde de l'Age d'Or. Et ils auront une hiérarchie très particulière : des empereurs, des rois et des reines, puis des sujets de niveau décroissant jusqu'aux chargés des crémations, ceci en fonction des efforts fournis, de ce que vous faites ou ne faites pas, car vous allez renaître. Ces petites vieilles dames connues comme étant les  Brahma Kumaris constitueront bien sûr la classe dirigeante, et si vous leur restez fidèles, vous pourrez faire partie de leur famille, ou peut-être devenir un de leurs courtisans. Mais si vous faites quelque chose de mal comme partir, tomber amoureux, avoir une liaison, eh bien, le mieux auquel vous pouvez prétendre est de devenir un tâcheron chargé d'incinérer les corps. C'est sur ces bases qu'ils encouragent les gens à se soumettre, esprit, corps, moyens financiers, et le reste. Dadi Janky, qui est une star dans des cercles New Age raconte des blagues à ce  sujet "les  Brahma Kumaris disent : nous donnons gratuitement  notre enseignement, mais une fois que tu seras entré, nous te prendrons tout". C'est réellement ce qu'ils pensent et lorsque je dis "tout" c'est vraiment tout, pas seulement physiquement mais mentalement et spirituellement.

 

La photo projetée montre un de leurs thèmes anciens où ils représentaient notre monde actuel comme infernal, et sa destruction par une guerre entre les Etats Unis et la Russie. La chose rigolote est qu'ils l'ont publiquement  renié. Nous collationnons cependant tous les médias à mesure qu'ils apparaissent et ils ont nié qu'ils y croient encore, ils appellent cela une transformation. D'accord  les gars, le monde va être "transformé" - par des guerres nucléaires, des guerres civiles, des désastres naturels, les continents vont s'enfoncer et les seuls endroits qui resteront hormis l'Inde sont les endroits où il y a eu des centres de Raja Yoga, lesquels deviendront des aires de pique-nique pour les déités, pour les  Brahma Kumaris réincarnés, qui s'y rendront dans leurs machines volantes à propulsion nucléaire. Je n'invente rien: au contraire, je l'atténue un peu pour faire plus court.

Revenons un pas en arrière, et nous y voilà encore : "Des chats sauvages chrétiens fiers de leur science", c'est nous, les gars, "se battant pour le beurre de la souveraineté mondiale". C'est ainsi qu'ils procèdent, ils s'emparent d'un tas de métaphores hindoues, puis ils font monter la sauce avec leurs messages spiritualistes.

 

Alors, qu'enseignent-ils ? Ils nous apprennent qu'il existe un cycle de 5000 ans. Cela signifie que dans 5000 ans nous serons de nouveau ici, assis ensemble, et vous m'écouterez exactement comme vous m'écoutez aujourd'hui. La photo projetée montre une version plus ancienne du cycle. Selon ce cycle, les premiers 2500 ans étaient un paradis; les 2500 suivants, l'enfer, et il existait des dinosaures y a quelques 2500 ans.  Ils enseignent qu'il y a trois mondes. Que Dieu existe dans le monde supérieur. Nous sommes une âme, et à la place d'évolution ils enseignent la "dévolution". L'humanité a régressé d'un Age d'Or à un état infernal, et nous pouvons voir les  Brahma Kumaris sauvant le monde. L'affiche parle de la destruction de 1976 ; ils l'ont retirée par la suite. Qui enseigne tout ceci? Dieu lui-même. Et voici Lekraj Kripalani possédé par Dieu. Le petit point dans son oeil devient rouge. Il est Adam, son partenaire dans les  Brahma Kumaris était Eve. Il est également  Brahma, Vishnu et Shankar (idée ridicule pour un hindou) et il a été déifié petit à petit. Leur Dieu est le Dieu de tous les autres dieux. Vous pouvez constater de quelle manière ils forment ces images : ils incluent toutes les religions dans leur religion. Il existe des versions diverses du même message, mais ils représentent bien sûr la religion suprême. Voici le médium, et ici au milieu nous avons Dadi Janky qui nourrit  Dieu, c'est une de leurs petites démonstrations dont ils se sont déjà servis. Sur cette image-ci, l'action montre diverses sortes de médiumnités de membres anciens, des déités de l'Age d'Or, des  Brahma Kumaris décédés.  Je pense réellement que les  Brahma Kumaris sont possédés ou obnubilés par les esprits, qu'il s'agisse d'esprits véritables si vous croyez en ceux-ci, ou d'énergies subconscientes. Au vu de ma propre expérience, cela parait envisageable. Ils ont des visions très puissantes et des lumières et ainsi de suite, et même si je ne comprends pas le phénomène et que les gens ne le comprennent pas non plus, si les gens ont envie d'avoir un commencement de compréhension du channelling ils devraient jeter un oeil sur les deux meilleurs livres sur le sujet, de Joe Fisher[4] et de M. Scot Peck[5].

 

Les 8.000 branches de l'Université Spirituelle sont en réalité des maisons où les gens vivent. Il n'y a pas d'université. Ils disent qu'ils ne sont pas une religion, alors que les articles de leurs statuts disent qu'il sont là pour ordonner et maintenir le clergé. Ils disent qu'ils sont une Université Spirituelle et une fondation charitable pour alléger la pauvreté. Ils ont des revenus entre 1 et 2 millions de livres par an, et un actif de 16 millions de livres au Royaume Uni et ils n'ont jamais rien distribué de leur fortune. Ils disent qu'ils favorisent l'hindouisme, et ils enseignent qu'ils ne sont pas des hindous et que l'Hindouisme Bakti, c'est de l'ignorance.

 

Je me suis donné beaucoup de mal pour démontrer aux gens que  la vie d'un  Brahma Kumaris est proprement insupportable. Chaque heure du jour, de 3h30 du matin à 22h30 le soir  est consacrée au cours de méditation: la méditation, la méditation... c'est leur emploi du temps sept jours par semaine, 52 semaines par an, sans vacances aucune. Ce n'est pas comme si vous alliez à l'église un jour par semaine. Pas de vie sexuelle, pas de contact physique, ségrégation,  se doucher après être allé aux toilettes, se laver les parties génitales après avoir uriné, ne fréquenter que des  Brahma Kumaris, nul dieu autre que le leur, pas d'autre pratiques religieuses que les leurs, pas de romans, pas de cinéma, pas de médias. Vous ne pouvez manger que la nourriture préparée par des  Brahma Kumaris, manger uniquement végétarien, pas d'oeufs, pas d'oignons, et dans cette même journée, votre journée est cassée en sections d'une heure. C'est le modèle qu'ils utilisent, chaque semaine découpée en sections journalières, il en va de même pour chaque mois et chaque année. Si bien qu'au regard des critères qui définissent une secte, je pense que leur score est plutôt élevé.

Voici maintenant, selon eux, l'énoncé de leurs principes. Tout le long de cet exposé nous nous référons à des documents originaux, rien n'a été fabriqué. Une des choses qui me soucie le plus, est qu'en Inde ils exigent actuellement que les parents leur donnent la dot des jeunes filles qui souhaitent les rejoindre pendant leur adolescence, de manière à empêcher qu'elles ne se sauvent par la suite, et à éviter que des parents ne leur refilent des filles dont ils veulent se débarrasser. Pour moi, cela équivaut à de l'esclavage.

Ils n'enseignent pas le Raja Yoga. Ils prétendent enseigner le Raja Yoga ancien, mais ce n'est pas le cas,  le leur n'existe que depuis 1950.

 

Je veux vous parler d'une fille qui était mon amie. Voici tout ce qui reste d'elle : un certificat de décès. Le rapport du coroner dit qu'elle est morte de multiples blessures dues à une chute importante. Ce qu'il ne savait pas, c'est qu'elle avait sauté du cinquième étage. Elle s'est tuée lors de sa deuxième tentative de suicide après être tombée amoureuse d'un des membres. La version symbolique de cela est que Dieu dit qu'avoir un rapport sexuel c'est pareil que de tomber d'un immeuble de cinq étages, et elle s'est tuée de cette manière. Nous cherchons à dénicher les suicides à l'intérieur de l'organisation. Des gens qui se pendent dans la maison de Dieu, des femmes qui s'immolent à la maison, des gens qui se tuent après avoir fait une donation à l'organisation. Un magnifique cas est celui de quelqu'un qui s'est tué dans la chambre de Baba, la chambre de Dieu. La soeur  qui en avait la responsabilité a simplement fermé la porte à clé et s'en est allée enseigner  pendant une heure et demi; elle a fait une offrande à Dieu et elle a servi le repas, avant de s'en retourner s'occuper du corps qu'elle avait laissé. Sur notre site  Web on trouve le nom de toutes les façades derrière lesquelles ils se cachent et nous tenons la liste à jour. Nous avons eu la chance de trouver quelques documents des années 1930 et 1940, qui montrent les vérités cachées de l'organisation. Ils les avaient détruits, mais j'ai eu la chance de les trouver : des lettres à Gandhi, à la Reine Elisabeth, aux Vice-rois d'Inde, ainsi que des livres et affiches originaux. La signification de tous ces documents est totalement en contradiction avec ce qu'ils disent aujourd'hui. Parmi les exemples que j'ai donnés, le plus énorme est que durant la première vingtaine d'années, il n'y avait pas de Dieu Shiva. Pendant vingt ans, ils ont eu un Dieu différent, et personne ne sait rien sur leur transformation. Ce qui s'est passé a été totalement caché, et je mentionne ceci en passant seulement pour mettre en question la crédibilité du groupe dirigeant et montrer leur modus operandi. Leur histoire est truquée.



[1] A partir d'ici, les commentaires sont directement liés à la projection du site  Web

[2] Lawrence A. Babb, “Amnesia and Remembrance in a Hindu Theory of History”, Asian Folklore Studies, Vol. 41, No. 1 (1982), pp. 49-66.

[3] Murlis : according to Wikipedia “mediumistic messages”

[4] Fisher, Joe, Hungry Ghosts: An Investigation into Channelling and the Spirit. World. Toronto: Doubleday Canada Limited, 1990.

[5] Scott Peck, psychiatre. Il a écrit le best-seller 'The Road Less Traveled'," Brain/Mind Bulletin, 26 May 1986

çç Sommaire

 

lmlmlml

Page de mon site : http://champion20.monsite.orange.fr

Mise à jour le mercredi 21 juillet 2010 - * maurice.champion20@wanadoo.fr *