Y CROIRE.


La psychose hallucinatoire (schizo), une maladie pas comme les autres.

Ne pas ajouter de l'illusion aux hallucinations de nos souffrants; pour eux c'est valider leurs perceptions comme étant une réalité de se croire en contact avec l'au-delà et donc l'obstacle à la compréhension et le frein à se faire suivre et de se soigner dans des conditions optimales; d'être dans cette maladie du désastre des années durant.

Comme toutes les religions et sectes, une seule origine de croyances, celle de se sentir être en contact avec l'au-delà et se croyant choisi et donc investi d'une mission «divine». Dieu a dit; mais lorsque tu entends des voix, il est urgent d'aller consulter; et si tu te crois prophète il est bien trop tard, la maladie s'est durablement installée.

Croyants et adeptes, il serait simple de répondre à cette question: «Quelles sont les différences entre la parole dite 'de Dieu' de relation mystique venant de l’au-delà que sont les contacts prophétiques, apparitions et voix miraculeuses d’avec les manifestations hallucinatoires psychotiques de nos malades lesquelles sont visuelles, auditives, de sensations intériorisées.»

=> L'hallucination: le créateur de Dieu – schizophrénie mystique ou psychotropes.

Pascal Boyer - Chercheur au CNRS - Anthropologue - Et l'homme créa les dieux (*) : « La religion est une épidémie mentale qui conduit les gens à développer des concepts religieux assez semblables. » (*) pour vous asservir.

Et ça se soigne en psychiatrie par traitement chimique des excessifs en neurotransmission (sérotonine dite molécule de la foi) qui permet de ralentir ses accès à l'irréalité : «Zyprexa/Abilify: est utilisé pour traiter une maladie qui s'accompagne de symptômes tels que voir, entendre, sentir les choses qui n'existent pas, avoir des croyances erronées…»

La religion est la copie conforme des manifestations hallucinatoires de nos souffrants avec leurs délires d'irréalité.

=> http://schizo-non.e-monsite.com/blog/plagiat.html

Dans le domaine des croyances, il est facile de convaincre: «On doute de la réalité, jamais de ses délires» et plus c'est gros plus on y croit; c'est l'essentiel de cette maladie du désordre qui ne permet pas d'être lucide de ses perceptions qui apparaissent toujours plus réelles que la réalité. La manipulation mentale est aussi un métier à par entière et les futurs adeptes sont prêts à recevoir cette «bonne» parole; un besoin d'irréalité face au désordre cérébral de la maladie psychique.

Donc, il est facile de faire adhérer à toutes ces histoires abracadabrantesques -hors de notre réalité terrestre- et avec un explicatif que vous ne pouvez contredire. Les sectes vous font aussi adhérer à leurs programmes de contraintes de vie; lequel au fil du temps devient plus en plus contraignant et accepté avec enthousiasme par l'adepte; ce sont pour elles le moyen d'avoir un retour sur l'efficacité du discours proposé.


Des articles complémentaires.

=> Méditation

=> Transmission de pensée ou presque.

çç Retour au Sommaire


lmlmlml

Page de mon site: http://champion20.monsite-orange.fr

Mise à jour le lundi 8 novembre 2010 - * maurice.champion20@wanadoo.fr *